En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Le maxi-trimaran océanique Banque Populaire V

Faire mieux que Philéas Fogg, le héros du roman « Le tour du monde en 80 jours » ? Défi relevé ! En 2012, après 45 jours de course, le célèbre maxi-trimaran a remporté le Trophée Jules Verne grâce au skipper Loïck Perron et son équipe.
 baptême du trimaran Banque-Populaire V

 

Un véritable pari technologique

Le maxi trimaran océanique Banque Populaire V est actuellement le plus grand de France dans sa catégorie et présente des caractéristiques qui en font frémir plus d’un :

  • Longueur de la coque centrale : 40 mètres
  • Longueur des flotteurs : 37 mètres
  • Largeur : 23 mètres
  • Déplacement : 23 tonnes
  • Tirant d’eau : 5,80 mètres
  • Tirant d’air : 47 mètres

Pensé pour battre les plus importants records océaniques en équipage qui balisent l'histoire récente de la voile, il a remporté le plus mythique : le Trophée Jules-Verne. 

Vous en souvenez-vous ? C’est le samedi 4 octobre 2008 à Nantes que s’est écrit le premier acte de l'épopée de Banque Populaire V avec le baptême du maxi-trimaran en présence de son parrain, Jacques Perrin. Une semaine durant, la ville a vibré autour du plus grand trimaran de course océanique jamais construit.

 

Les festivités

Du 1er au 7 octobre 2008, les organisateurs souhaitaient rappeler la vocation et la tradition maritime de Nantes et de son port. Durant une semaine, l'île de Nantes, entre les Machines et les Anneaux de Buren, a vécu au rythme d'un village dédié au monde marin, ludique et onirique, spectaculaire et ouvert à tous. Le fil conducteur s’articulait autour de l'échelle du maxi-trimaran et en montrait toute sa démesure.

Un couloir du vent permettait par exemple d'expérimenter la sensation unique ressentie en mer avec un vent soufflant à 40 nœuds. Á l'occasion de cette grande fête nautique, Nantes avait la chance de (re)découvrir les Pen Duick, en hommage à Éric Tabarly. Les cinq voiliers qui composent cette flotte légendaire s’étaient en effet amarrés sur l'île de Nantes.

Le vendredi, ce sont les 11 voiliers de l'équipe de France olympique, de retour de Qindgao et des JO de Pékin, qui étaient présents le long du bras de la Madeleine. Et c'est au pied de la Grue jaune que le maxi-trimaran a accosté, accompagné de son prédécesseur, Banque Populaire IV et ses 60 pieds (environ 18 mètres).

Point d'orgue de ces festivités : le spectacle mêlant projections d'images, sons et pyrotechnie, spécialement imaginé pour le baptême de Banque Populaire V. Il était offert aux Nantais et aux nombreux visiteurs venus le samedi à la nuit tombée sur les quais de Nantes.

 

Le trophée Jules Verne

Ce défi nautique récompense le tour du monde à la voile le plus rapide réalisé en équipage, sans escale et sans assistance. Le Maxi-trimaran a remporté ce trophée le 6 janvier 2012 à 23 heures 14 minutes et 15 secondes, après 45 jours, 13 heures, 42 minutes et 53 secondes de mer !

Pour battre le record du trophée Jules-Verne, le skipper Loïck Peyron devait parcourir 21 760 milles marins, depuis le phare de Créac'h, à Ouessant jusqu'au cap Lizard, en Angleterre, après avoir franchi les trois caps légendaires de l'hémisphère sud : le Cap de Bonne Espérance (Afrique du Sud), le Cap Leewin (Australie) et le Cap Horn, en Argentine.

Pour mémoire, Loïck Peyron et ses 13 hommes avaient déclenché le chronomètre mardi 22 novembre 2011 à 9 heures 31 minutes 42 secondes. Les 14 marins pulvérisèrent ainsi l'ancien record détenu par Franck Cammas sur Groupama 3 depuis 2010 (48 jours 7 heures 44 minutes et 52 secondes) de 2 jours, 18 heures, 1 minutes et 59 secondes.