En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Et vogue le Muscadet !

Surnommé la « 2 CV des mers » pour avoir démocratisé la plaisance, le Muscadet est un des voiliers qui a popularisé la plaisance en France. Fabriqué en bords de Loire à près de 600 exemplaires, il a fêté ses 50 ans en Bretagne.
Le Muscadet

 

50 ans, déjà !

A ne pas confondre avec le vin blanc de notre vignoble ! Le Muscadet c’est, aussi, un voilier de croisière côtière. Né sous le crayon de l’architecte naval Philippe Harlé en 1963, plus de 600 exemplaires seront construits par les chantiers Aubin à Norkiouse (Rezé). Les fils de Baptiste Aubin, constructeur naval nantais, construisent ensuite avec Philippe Harlé 1 500 unités de différents types, aux noms évocateurs : Cognac, Cabernet, Sancerre ou Scotch. La particularité du Muscadet ? Mini-croiseur de 6,50 mètres, son cahier des charges est strict : simplicité, rapidité, économie. Il s'attire de nombreuses sympathies en tant que bateau de croisière, réputé pour sa solidité et son aspect convivial.

 

Le « vilain petit canard »

Construit en contreplaqué, son arrière géométrique avec ses lignes sans élégance et relativement peu performantes, lui valent le surnom de « vilain petit canard » ou « boîte à savon » ! Il privilégie effectivement la simplicité de construction pour un faible coût. Doté de quatre couchettes et d'un coin cuisine, son prix est abordable et lui permet de devenir le premier bateau habitable de grande série. S'il ne coûtait que 9 500 francs à sa sortie, son prix est monté à 41 700 francs en 1976, le classant parmi les plus chers de sa catégorie. Sa production s’arrête en 1979.

 

L’Association des propriétaires de Muscadet

Des passionnés, rassemblés au sein de l’Association des propriétaires de Muscadet, organisent depuis 1987 des manifestations autour du mythique voilier. Tous les ans en juillet, des « mumus » venus de toute la France se rassemblent lors du National Muscadet en Bretagne. Elu « voilier du siècle » par le magazine Voiles et Voiliers en 1997, les férus du « vilain petit canard » lui prouvent  leur reconnaissance et leur attachement. En juillet 2013, les 50 ans du voilier sont fêtés à La Rochelle. Aujourd‘hui,  les trois-quarts de la flotte des Muscadet ont fait l’objet de rénovations. On en dénombrerait entre 400 et 500.
 

Sites de la communauté