En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Cimetières et crématoriums

La Ville de Nantes met à disposition des familles des lieux et salles pour la tenue de cérémonies funèbres civiles. Elle soutient également les personnes dépourvues de ressources suffisantes pour pallier aux dépenses de la sépulture.

 

Les cimetières nantais

La détermination du cimetière s’effectue auprès du service des opérations funéraires de la mairie ; il est en général désigné en fonction du quartier dans lequel vivait la personne décédée. Toutefois, les cimetières Saint-Jacques, Cimetière-Parc, Miséricorde, Bouteillerie et Pont-du-Cens peuvent accueillir tous les Nantais, quel que fût leur quartier d’habitation. Les emplacements sont attribués selon le règlement intérieur de chaque cimetière.

La Ville de Nantes dispose d'un réseau de 15 cimetières, répartis sur l'ensemble du territoire :

Le crématorium de Nantes

Les personnes qui souhaitent la crémation plutôt que l'inhumation disposent d’un crématorium métropolitain au cimetière Parc:
Crématorium du cimetière Parc
Chemin de la Justice
44300 Nantes
Tél. : 02 40 59 90 99

Et un nouveau crématorium métropolitain est en projet à Saint-Jean-de-Boiseau, dans le cadre du futur Pôle Funéraire métropolitain. Son ouverture est prévue d’ici l'été 2019.

L'achat du monument funéraire

Pour l'achat de monuments funéraires, adressez-vous à un professionnel (opérateur de pompes funèbres ou marbrier), vous serez conseillés sur le choix de la fabrication et de la pose du monument.
 
À noter :  Les cimetières de la Ville de Nantes peuvent proposer des monuments d'occasion. Renseignez-vous auprès des gardiens des cimetières pour voir les monuments et en connaître le prix.
 

Vers le zéro phyto

Aujourd’hui, les herbes sauvages fleurissent à Nantes, les abeilles ont de bonnes conditions de vie et l’eau des rivières retrouve une certaine qualité. Pas à pas, la nature reprend sa place en ville après des décennies passées à l’éradiquer. Une avancée possible grâce à l’abandon progressif de l’usage des produits phytosanitaires. Une démarche que l'on retrouve dans l'enceinte des cimetières nantais.

La Ville de Nantes s’est engagée, avec une réduction de plus de 95% en 10 ans de produits chimiques.

Pour plus de renseignements sur cette question, consultez le Guide zéro phyto. Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre
 

Les registres d’inhumation de plus de 50 ans en accès libre

Les registres de tous les cimetières nantais depuis 1860 ont fait l'objet d'une numérisation et indexation des données, représentant plus de 404 000 noms. Ces registres sont désormais accessibles gratuitement à tous, via une base de données disponible sur le site Internet des archives de Nantes.

Les données accessibles en ligne sont limitées à celles relatives aux inhumations de plus de 50 ans. Via un moteur de recherche, le public peut trouver de nombreuses informations telles que les dates de décès et d'inhumation, le lieu d'inhumation, l'âge et le domicile du défunt...

Cette initiative permet d’avoir accès, à distance, aux registres des défunts inhumés à Nantes. Cela s’avère très utile et facilitateur pour le travail des généalogistes, notaires et historiens. L’intérêt est également patrimonial, permettant de préserver les registres originaux des dégradations liées à leur utilisation.

 

Sites de la communauté
Publications